Accueil > 2003 - 2013 > 2004 > Tour d’Italie 2004 > Descente policière sur le Giro

Tour d’Italie

Descente policière sur le Giro

Jour de repos...

mercredi 26 mai 2004

La nuit de repos du Tour d’Italie n’aura pas été… de tout repos ! Il faut dire qu’il aurait été presque étonnant que la course s’achevât à Milan sans une surprise de ce genre, auquel le Giro est finalement accoutumé—et nous ne viendrons pas faire de reproches. On se souvient du blitz de 2001, cette spectaculaire descente de police qui avait presque terrorisé le peloton du Giro à San Remo, à l’image de Dario Frigo, qui du reste n’avait pas la conscience tranquille. Dans une moindre mesure, il y aura désormais la descente de Brunico en 2004.

Visiblement, l’issue est plutôt paisible. Etrange pour un Giro qui n’a cessé de partir en vrille depuis le scandale Festina du Tour de France 1998, avec le scandale Pantani à Madonna di Campiglio en 1999, le flagrant délit de Dario Frigo en 2001, la sortie calamiteuse de Gilberto Simoni et Stefano Garzelli en 2002… Tous ces hommes étaient en mesure de gagner la course : nous avions de quoi craindre pour la bonne continuation de Damiano Cunego, leader prodige de ce Giro.

En fait, le Tour d’Italie n’était en soi aucunement visé par les brigades. Mais l’opération à l’échelle nationale concernait 140 athlètes, et autres, soupçonnés d’avoir un lien avec un réseau de trafic de produits dopants. Parmi eux 15 cyclistes. Dont 8 sont sur ce Giro, d’où l’opération nocturne qui n’a concerné que ceux-là. Il importe de signaler d’emblée que les perquisitions n’auraient rien donné. Parmi ces huit, on note la présence de deux équipiers de Simoni et Cunego, de la Saeco, dont le compagnon de chambre de Cunego :
- Eddy Mazzoleni (Saeco), 30 ans, auteur d’un bon début de Giro
- Alessandro Spezzialetti (Saeco), 29 ans, au palmarès vierge
- Alessio Galletti (Domina Vacanze), 36 ans
- Mario Scirea (Domina Vacanze), 39 ans
- Giuseppe Muraglia (Pinzolo)
- Simone Masciarelli (Vini Caldirola), 24 ans
- Ruggero Marzoli (Acque e Sapone), 27 ans
- Fabio Sacchi (Fassa Bortolo), 29 ans

Ces huit hommes ne sont en aucun cas à considérer comme coupables de quoi que ce soit. Certains prétendent même que leurs noms auraient été arbitrairement choisis pour mener les perquisitions. Pour l’heure, rien ne compromet personne ni la course, qui a fait une halte aujourd’hui, et qui se relancera demain à l’assaut de la montagne.

JPEG - 27.2 ko
Simone Masciarelli, ici révélé comme grimpeur au Tour Med 2004, est de ceux qui ont reçu la visite des carabiniers

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.