Accueil > 2003 - 2019 > 2004 > Tour de France 2004 > Après le Tour > Le Tour de France 2004 de A à Z - 5e chapitre

Le Tour de France 2004 de A à Z - 5e chapitre

La chronique de Pascal Philippe

vendredi 6 août 2004

Le Tour de France 2004 est achevé. Quelle qu’ait pu être sa facture et avant de dresser un bilan plus complet, il entre dans l’histoire pour avoir été le témoin du sixième sacre d’un Texan rémanent et, en marge, la consécration d’un fier Varois porté au septième ciel des escaladeurs. En attendant de mieux apprécier les mérites de l’exercice achevé et de se projeter, déjà, sur l’édition 2005, quoi de mieux qu’un rapide Abécédaire fait de coups de cœur, de cartons jaunes ou rouges, d’images fugitives, de clins d’yeux pour revenir sur trois semaines de course. Pascal Philippe revient sur la course. Aujourd’hui : de T à W

T
Comme Tristes Sires : Il en faut toujours sans quoi on s’ennuierait. Parmi les nominés de 2004, on retrouve, entre autres : Axel Merckx rageur d’avoir été déposé par Virenque sur la route de Saint-Flour et qui pensait peut être que le Varois allait le hisser à dos d’homme au fait du Puy Mary. Gilberto Simoni, plein de morgue, désabusé, dégoûté de tout et peut être de sa propre incapacité à exister hors des limites de son pays.

U
Voir Hurluberlu !

V
Comme Virenque et Voeckler évidemment : Pour leurs exploits mais aussi pour le sentiment que deux générations, deux époques, deux visions de leur sport peuvent aussi se rejoindre.

W
W comme White, Matthew de son prénom : Un p’tit tour de la Grand-Place de Liège, badaboum et puis s’en va ! "Allo, Peter (Farazijn) ! Oublie le gigot haricots chez Belle Maman et les trois semaines en mobile home le long de la Mer du Nord ! Ramène-toi dare dare, tu embarques dans trois heures !"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.