Accueil > Dossiers > Marco Pantani > Lettre à Marco Pantani et à l’Ordre des choses

Lettre à Marco Pantani et à l’Ordre des choses

lundi 15 août 2005, par Raphaël Watbled

Ma conviction est profonde aujourd’hui que ton image, Marco Pantani, m’accompagnera longtemps dans ma vie ; moi la vie j’ai encore la chance d’y être. Toi tu l’as quittée. D’écrire ce que je viens d’écrire, comprends-tu que c’est pour moi comme une aberration ? Est aberrant ce qui s’écarte du type normal, et de l’ordre attendu des choses. L’idée de ta mort (mais que ces mots me sont pénibles…) m’est absurde, insensée : au sens propre, dépourvue de sens. C’est pourquoi cette lettre que je t’adresse, c’est à la fois un mot d’amour et une fusée de détresse envoyée à l’Ordre des Choses.

Parce qu’au matin du 15 février 2004, il y a un an et demi, cher Marco Pantani (je redis ton nom en entier car tu ne soupçonnes pas la dimension qu’il prend à mes oreilles, et dans mon esprit), c’est comme si j’avais eu, au moment d’apprendre que tu nous avais quittés, sur l’écran de mes pensées, le mot suivant : une erreur fatale est survenue dans le système. Et depuis, une partie de moi-même, une partie de mon cerveau, est entièrement tournée vers cet objectif : trouver l’origine de l’erreur. En apprenant ta disparition, j’ai eu un bogue, à ce jour irréversible. Et comme un ordinateur obstiné qui épuise, par pur conditionnement robotisé, le restant de sa vie informatique à vouloir résoudre un problème qui ne trouvera jamais de solution, depuis je cherche l’origine de l’erreur. Et invariablement, le message apparaît, toujours plus actuel : une erreur est survenue…

L’origine de l’erreur ! Je me heurte à ce message, tout comme je me précipiterais sans cesse contre un mur de béton, pour me relever et recommencer. Mon bogue, c’est que je n’étais pas prévu pour apprendre, accepter et assimiler ta mort. Une erreur de conception, un vice de forme, un problème de prévoyance ?

Le 15 février 2004, au petit matin, j’ai raté une marche imaginaire et je la cherche encore. Tu sais, la marche qui n’existe pas, et que ton pied était convaincu de trouver ? Comme le verre vide que tu empoignes en le croyant plein. Cette sensation désagréable que tes sens t’abusent. Cela fait un an et demi que je compose avec cette sensation. J’oppose une résistance inconditionnelle à l’idée de ta mort (ah, ces mots je les hais !). S’il ne subsiste de toi que ton nom et nos souvenirs, alors mon souvenir à moi, celui que j’ai de toi, il est assez fort pour entretenir à lui seul la mémoire de ton passé. Tu t’élevais dans les montagnes, et s’il n’y a rien eu d’autre, en-haut, que la mort pour t’accueillir, sois certain qu’ici-bas, je suis là, pour scander ton nom, le murmurer, le chanter… Ce nom, je l’aime, et pas autant que toi.

Messages

  • Marco Pantani, come un monumento eretto e abbattutto in trentaquattro, pochi e troppi, anni di vita incomprensibile.

    Voir en ligne : http://biciblog.splinder.com

  • Je crois sincèrement que nous aurions oublié les recettes chimiques de L. Armstrong si, à l’apogée de sa carrière, lors de son discours sur les Champs Elysées à l’occasion de son septième Tour de France, il eût tenu des propos rappelant la mémoire de Marco Pantani, le plus rare des grimpeurs depuis Lucho Herrera, Colombie, années 1980, plutôt que d’évoquer les "cyniques".
    Je crois, permettez-moi de croire à quelque chose, que l’"Ordre des choses" aurait été différent avec Marco.
    Gérald.

    • marco sans toi le cyclisme n’est plus pareil pour moi
      tu a rendu heureux des millions de gens dont moi et tu a été traité comme un malpropre.
      si y a quelqu’un qui ne méritait pas cette fin c’était bien
      merci pour tout les moments de joie que j’ai vécu grace à toi
      le 14 février restera toute ma vie un jour triste pour moi
      repose en paix

    • je suis tout a fait d’accord avec ceci , son depard a creer un grand vide il nous manque sur les courses et personne ne pourra le remplacer.
      ils se sont acharnes sur lui , au revoir marco tu restera pour moi le plus grand.

    • voila maintenant 6 jours oui 6 jours que je visionne les deux etapes que marco pantani à gagné sur le tour 2000 et chaque jour comme aimanté , en manque de marco je recommence sans jamais me lasser , qui pourras remplacer marco le vainqueur des cimes et des monts ,qui dans le monde du vélo auras le courage un jour... de clamer haut et fort que marco pantani etait le plus grand
      la magie opere toujours et moi comme des milliers et des milliers sommes ko de cette absence une légende est née et tous ceux qui l’ont baffoué ne pourrons que constater que rien n’as fait changer les coeurs nous l’aimions l’aimerons car il est des personnes qui un jour arrivent et une lumiere jaillit .

      Vous tous qui comme moi éprouvez cette sensation immense à voir marco provoquez les cimes criez haut et fort que marco était le plus grand ,il l’on trainé dans la boue mais rien n’arreteras la course du mythe pantani

  • Marco Pantani je pense à toi tous les jours. Pour moi ton successeur, s’il un jour peut te remplacer dans nos coeurs, est Valverde, un cycliste rare.
    Qu’en pensez-vous ?
    Géraldo

    • Salu, Geraldo

      Quoi qu’il en soit, partons de l’idée de base que Marco sera irremplaçable, et que jamais, on ne l’oubliera.

      Il est vrai que Valverde n’est pas mal dans son style, mais je pencherais plus du point de vue du style, des caractéristiques morphologiques, sans oublier que son docteur est le même, à Damiano Cunego. La danseuse du petit gabarrie, les attaques tranchantes quand il est en forme. Jeune talent prodigue, il a du mal a confirmé après sa maladie qui l’a éloigné un temps des routes, mais son niveau pour un retour n’est pas mal tout de même. Et puis après avoir remporter le GIRO a 22 ans comment ne pas croire en son potentiel, il a encore une grosse marge de progression a atteindre. Et il l’atteindra peut-être plus rapidemment si on ne lui met pas trop la pression, car le hisser au rend de Marco dans le coeur des Italiens et du cyclisme sera rude.

      Cependant, si il doit le faire, atteindre ce statut, il le ferra sur les routes, et lui aussi comme Marco. Ainsi, si la concurrence est assez importante, Valverde, Basso, Popovitch ..., pour la victoire de grand Tour, sa ne me dérange pas que l’on s’attarde sur d’autres coureurs que Damiano, afin de lui laisser le temps de s’aguérir.

      Damiano peut-être le nouveau Marco, difficile mais fort probable. Toutefois avant d’atteindre dans nos coeur le statut, et l’amour que provoquait la vue de Marco, il devra faire ses preuves dans les bosses, c’est pourquoi de se que j’ai vu de ses capacités, je lui fait confiance pour à l’avenir nous émerveiller.

  • marco panti etait le meilleur grimpeur de tout les temps il est redescendu trop vite et des personnes calomnieuse l’on couler . je remercie didier wampas d’avoir ecri une chanson pour lui.

  • Une chanson du groupe "Les Wampas" en hommage à Marco :
    Le soir quand l’Italie est triste
    Elle ressemble à Rimini.
    Non mais vraiment qu’est ce qui t’a pris
    D’aller mourir à Rimini ?

    Barbe Noire t’attendait là haut
    Les pirates étaient fiers de toi.
    Non mais vraiment qu’est ce qui t’a pris
    D’aller mourir à Rimini ?
    Tu allais plus haut plus vite que les autres.
    J’espère que tu n’a pas raté le paradis.

    Oui à coté de Rimini, même Palavas a l’air sexy
    Car à coté de Rimini, la Grande Motte ressemble à Venise
    Tu allais plus haut plus vite que les autres,
    Oui pour toi Rimini c’est bien fini.
    Tu allais plus haut plus vite que les autres,
    J’espère que tu n’a pas raté le paradis.

    Un jour avec tous les pirates, tu reviendras crier vengeance.
    Le bandana sous les étoiles, pour réduire Rimini en cendres.

  • Pourquoi ce sont les personnes que l on apprecie le plus qui partent en premier ? ce serait encore une question a poser a l ordre des choses ... et nous supporter de toujours sommes encore la et nous devons apprendre a vivre avec ce manque immense que Marco laisse dans le paysage cycliste , personne ne pourra jamais le remplacer il etait unique . Il est vrai que le jour de l annonce de sa mort comme vous j ai ressenti un bug comment y croire ? pourquoi ? Comment ? pourquoi lui ? ce 14 fevrier nous avons tous reçu un upercute et pendant quelques instants nous avons ete deconnectes de la réalité ... Il est des blessures qui mettent beaucoup de temps a cicatriser voire mem qui ne guerissent jamais et marco nous laisse une balafre au coeur qui n en fini pas de saigner , une source de tristesse qui ne tarrira jamais .

  • Pour moi MARCO PANTANI veux dire GRAND GRIMPEUR, courageux coureur,immortel champion.
    Depuis maintenant que je retourne à CESENATICO 3 fois/ans, je vous assure que sa présence
    incommensurable y plane encore,du vieux port aux cotes les plus dures de Romagne.

    Jamais je ne pourrai grimper sans avoir une pensée pour Monsieur marco PANTANI.

    M.D

    • 3 ans c’est fou !!!!!!!!! le cyclisme c’était pantani.Personne ne le remplacera.Je n’arrive toujours pas à réaliser.Ce que j’adorais chez marco c’était que sur les étapes de plats, il restait bien au chaud à l’arrière du peloton avec tout ses gregaris...il laissait la course se faire.
      Quand la montagne venait, il explosait tout !!!!! Tous des rigolos à côté.
      Attenzionnnnnnnnnne Pantani el etapa decisivo.......!Incroyable.

  • Quand je mls cette lettre, un voile de larmes couvre mes yeux et mon visage. Marco était un dieu de la montagne maintenant c’est un Dieu tout court. Il est et restera pour toujours dans mon coeur comme elui qui m’a fait vraiment aimer le vélo et m’a fait gagner ma première course. Marco c’est vide sans toi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.